Recommander ce site | Ajouter au favori  

"Donnez-vous le meilleur pour vos droits citoyens, l'indifférence naît de l'ignorance, engagez-vous !"

 Autres rubriques
 

Mercredi 13 décembre 2017

NOIR : est l'antithèse du blanc. Couleur du deuil en Occident, le NOIR est à l'origine , le symbole de la fécondité, couleur des déesses de la fertilité et des vierges noires.     Les couleurs sont également présentes dans nos expressions : voir la vie en rose, rire jaune, etc... A l'heure actuelle, l'Homme peut voir sept couleurs, mais plus de sept cent teintes différentes. On dit que dans le futur, l'Homme pourra voir un spectre de 12 couleurs.     Les couleurs sont partout présentes autour de nous. En regardant par la fenêtre, je peux apercevoir le vert des feuilles, le bleu du ciel, le jaune du soleil, le rouge avec des points noirs de la coccinelle.     

Rechercher sur le site

Projecteur sur ...

Actualités

Politique, culture politique

Interviews, reportages

Droit - justice - démocratie

Economie, société

Sciences & technologies

Découverte

Nous contacter

 Qui sommes-nous ?
   
Lecture d'un article
Découverte
A LA Découverte de la MAISON de L'ANCIEN PRESIDENT NIGERIAN: Ibrahim BABANGIDA : AFRIKLLYWOOD?
Article consulté 1848 fois, publié Jeudi 7 septembre 2007.
Source : Political-motion - http://www.political-motion.com/
Imprimer | Envoyer à un ami | Diapo photos (15)
 A LA Découverte de la MAISON  de L
La Maison de l’ancien président Nigérian : Ibrahim BABANGIDA, au nigéria dans son village. ON vous renvoie au documents photos.

Hollywood en Afrique ? Pourquoi pas ? Même mieux ,par rapport aux gâchis en investissements immobiliers de certains chefs d’Etats Africains dans des châteaux, des villas de luxes ou des hôtels particuliers en occident qui dès leurs chutes une machine de dépossession est mise en route sans que les Pays africains y trouvent leurs comptes.
Des procès de créanciers vrais ou imaginaires, des charges lourdes qui surgissent de partout entrainant saisie et dépossession. Ni les Etats Africains ni les Héritiers ne profitent réellement de ces investissements à perte, pourtant objets de bons plus value en occident vu les emplacements cossus où sont portés en général le choix des achats de ces présidents Africains.
L’Afrique se fait encore une fois anarquée.
Si ces chefs d’Etat construisaient chez eux, ce sont des choses qui resteront chez eux en Afrique dans le paysage urbain ou rural de leurs pays ou faisant à terme partie du patrimoine national.
Malgré le coté choquant du grand luxe de l’exemple Nigérian qu’on vous livre, parce que aucun pays Africain n’a de politique d’habitat social et que des populations vivent dans des conditions insalubres en total contraste avec les gains qu'auraient pu dégager l’exploitation de leurs ressources minières et autres ,objet de multiples contrats bien ou mal négociés ça parait un moindre mal si les chefs d’Etats africains commençaient à faire reproduire l’objet de leurs convoitises chez eux que ces multiples investissements à perte pour l’Afrique en occident car jusqu'ici aucun n'a pu profiter sereinement de tous ses biens immobiliers une fois sorti du pouvoir.
Quand il y a des projets sociaux qui souffrent de manque de financement, et de voir ça,il y a un malaise tout de même.
************************************************************************************************************
Commentaire d’un ressortissant Africain Anglophone qu’on vous fait partager :

You can view how Nigerian leaders have been stealing and lavishing the country's wealth and subjecting the populace to abject poverty. This Babangida's Conclave and cidatel is just a tip of the iceberg. Without any doubt, he would have prepare a catacomb for himself there. Only God can help us. Do not stop praying for a change in Nigeria. Always remember those you left behind in Nigeria


Haut de page
 
 A LA Découverte de la MAISON  de L
la bonne cuisine
Mercredi 25 janvier 2012
 A LA Découverte de la MAISON  de L
LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
Jeudi 7 septembre 2007
 

Copyright © 2006 political-motion.com, all rights reserved.